• Construction d’une véranda, mode d’emploi
  • 

    Pour quelles raisons construire une véranda



    L'installation d'une pièce additionnelle est la première vocation d'une véranda. Lieu de vie à part entière, elle amène de surcroît un cachet incontestable, en en restauration aussi bien qu'en construction. Ses vitres rendent encore l'endroit lumineux en toutes saisons. Une véranda devient aussi bien bureau que jardin d'hiver.

    Veranda bioclimatique

    Attention, renseignez-vous sur les démarches administratives : un permis de construire peut être obligatoire pour la construction. Les délais de délivrance peuvent alors atteindre trois mois.

    La véranda du plancher à la toiture



    Du plancher au toit en passant par les parois, la pose d’une véranda réclame de nombreux travaux. Il convient avant tout de réaliser une dalle en béton, préférablement de teinte sombre pour capter le rayonnement solaire, et éventuellement la recouvrir d'un revêtement.

    Les fenêtre et portes tout autant que les murs réclament un double vitrage car il est nécessaire de garantir l’isolation du reste du logement. Divers matériaux peuvent être utilisés pour le toit : plastique, plaques, ardoises... D’autres agencements sont possibles comme la pose de rideaux.

    Quelles matières pour l'ossature d'une véranda



    Une véranda supporte divers matériaux.

    Le plus couramment utilisé reste l’alu, résistant, offrant la liberté de formes, aisé d’entretien et vendu dans de nombreux coloris. Il donne de sucroît un caractère vraiment moderne à la demeure. Enfin, de grandes améliorations ont été réalisées en matière d’isolation. Les autres matériaux utilisables sont le PVC, le plus économique, une essence de bois, écologique et robuste ou même le fer forgé, matériau indémodable.

    Faut-il choisir une pergola ou une véranda ? En réalité, leur fonction est très différente. La première se limite à une structure et un toit. Elle peut même faire office de première étape à une véranda. Ouverte aux quatre vents, la pergola remplit plusieurs rôles, offrant avant tout une protection contre le soleil et les intempéries.

    Il est possible de l'installer dans une cour, contre une façade...

    Entretenir sa véranda



    Les conditions climatiques de votre lieu d’habitation font partie des éléments à prendre en compte au moment du choix d’une véranda. Effectivement, une fois installée, il faudra assurer son entretien. L'alu se révèle dans ce domaine particulièrement pratique tandis que que le fer forgé doit être repeint à intervalles réguliers.

    Petit conseil pour les verres, il existe des vitrages auto-nettoyants pour les murs et pour la toiture. Un bricoleur averti ou un pro est dans la capacité de construire une véranda. Au préalable, il est primordial d’en décider l’utilisation (serre, bureau...) et la surface, ainsi que son orientation. Par la suite, la forme doit être étudiée (droite, ronde, etc.

    Si des vérandas en kit sont désormais proposées, leur pose implique de bonnes connaissances. Une pergola peut en revanche être posée en un ou deux jours par un bon bricoleur en une ou deux journées. Cependant vous pouvez toujours opter pour un professionnel : le budget est plus élevé mais vous avez l’assurance d’un travail parfait. N’oubliez pas cependant de poser la question de la garantie de dix ans.

    Les tarifs pour une véranda couvrent une large fourchette : il faut compter de 15 000 à 30 000 euros, en fonction de des dimensions mais aussi des matières choisies. Le plastique est le matériau le plus économique, l’acier le plus cher. Il est possible se procurer une véranda dans le commerce ou chez un distributeur. Vous avez également la possibilité de dresser les plans vous-mêmes puis acheter les matériaux indispensables.

    Les prix indiqués n'incluent pas les travaux. D'ailleurs, ne vous sentez pas coupable de demander plusieurs devis.